Le rouge vif de la rhubarbe

Rosa candida nous avait emballés par sa délicatesse et le ton particulier venu de cette terre islandaise quasi inconnue. C’était le premier livre publié en France de cette auteure islandaise. Et voici son premier roman.

On retrouve sa patte, ce ton si particulier. Ici, c’est Agustina, drôle de jeune fille, qui aime s’allonger dans le carré de rhubarbes sauvages où elle fut, dit-on, conçue. Elle vit avec Nina, à qui l’a confié sa mère, scientifique partie à l’autre bout du monde. Régulièrement des lettres de sa mère lui arrivent « bien sûr que j’aurais voulu que les choses se passent autrement, […]ce serait chouette de te faire venir, mais c’est difficile à organiser.. comme l’a dit un sage : le vrai voyage consiste à surmonter ses propres obstacles, à atteindre la cime de sa propre montagne. » Agustina va l’atteindre sa montagne cramponnée à  ses béquilles pour enfin contempler le monde d’en haut…

Editions Zulma

 

 

 

Please reload

Posts Récents

12/11/2019

05/11/2019

05/10/2019

02/10/2019

Please reload