La loterie

13/6/2017

Voici l’adaptation très réussie d'une nouvelle écrite par la grand-mère de Miles Hyman en 1948. L'histoire d'une journée de début d'été en apparence banale dont l’atmosphère de plus en plus lourde tourne finalement au cauchemar. Le rythme très lent, la banalité du quotidien, ne laisse rien envisager de cette histoire glaçante malgré la chaleur de l’été.

Les dessins sont dignes des tableaux de Hooper et c’est toute l’Amérique profonde des années 50 qui nous est révélée.

Mon coup de cœur BD de l’année 2016.

Edition Casterman

 

 

 

Please reload

Posts Récents

13/06/2020

Please reload