Bakhita

L’auteur retrace l’histoire (vraie) tragique et bouleversante de cette jeune soudanaise de sept ans vendue comme esclave vers 1876 et qui en 1896 devint religieuse en Italie. Elle est morte en 1947 et a été canonisée par le pape Jean-Paul II en 2000.

Véronique Olmi, avec la force de son écriture, les émotions et les souvenirs de Bakhita parvient à nous emporter à la découverte d’un destin incroyable !

Albin Michel

Posts Récents